melayci sororité

Je ne peux pas te parler de Melayci sans te  parler d’abord de ma rencontre avec sa fondatrice Kelly il y a 3 ans maintenant. 

Si Instagram et les réseaux sociaux de manière générale peuvent parfois être toxiques, c’est aussi une source incroyable pour rencontrer de belles personnes.

En 2019, Kelly que je ne connaissais ni d’Ève ni d’Adam me DM sur insta pour me présenter son projet Melayci et savoir si je voulais être l’égérie de la première campagne car elle était tombée sur mon profil et aimait beaucoup ce que je dégageais. J’ai tout de suite adhéré aux valeurs que la marque véhiculait :  confiance en soi, selflove et sororité

3 ans plus tard, Melayci&Co, le social club de la marque, organise son premier événement dont le but est de faire se rencontrer des femmes pour un moment de partage et d’échange lors d’une journée dédiée. L’événement se veut à taille humaine avec juste une cinquantaine de places disponibles.

La place coûtait 150€, et au vu de la qualité de la journée et la qualité des échanges et expériences, c’était vraiment pas cher payé. 

A qui s’adressait l’événement ?

A toutes les femmes. Qu’on soit entrepreneure ou salariée à la recherche de conseils, où qu’on souhaite juste rencontrer de nouvelles personnes et passer un beau moment convivial, tous les cas de figure étaient représentés.

Concrètement, qu’a-t-on fait ?

Respire et aime-toi

Après un petit-déjeuner autour duquel on a papoté et réseauté (je ne connaissais personne) on a commencé la journée avec des deux ateliers de #selflove ❤️. C’est comme ça que j’ai découvert iamlaetita.s, qui a proposé à mon groupe un exercice de soul meditation.

Respiration, introspection, visualisation sont les trois mots que j’utiliserais pour résumer cette séance. Pendant la session, Laëtitia nous fait nous poser des questions personnelles et profondes qui pour certaines d’entre nous ont réveillé pas mal d’émotions et quelques larmes. A la fin de l’exercice, je me sentais vraiment détendue et en paix avec moi-même. 

La méditation de manière générale est une pratique que je ne fais pas souvent, et ce cours m’a sincèrement donné envie d’ajouter cette pratique à mon lifestyle. 

Partage d’expérience d’expertes dans leur domaine 

E-branding, Marketing de luxe, Psychologie, Journalisme, Alimentation responsable… 7 femmes expertes dans leur domaine nous ont partagé leur parcours et conseils, et ont répondu aux questions de celles qui en avaient, en toute bienveillance, dont l’incroyable Rokhaya Diallo.

Entendre ces témoignages était vraiment un moment powerful : les intervenantes nous ont partagé leurs hauts très hauts et leurs bas parfois très bas, ce qui aide à prendre conscience de la dimension humaine de tout un chacun et réaliser que nos rêves sont accessibles si on s’en donne les moyens. 

A la fin des sessions, j’avais juste envie de me lancer dans les 162 projets que j’ai en tête 🤪. 

La MasterClass Beauté de Nallah Sangaré

Nallah est une des personnes les plus solaires que j’ai rencontrées dans ma vie. C’est une make up artist comme on en voit pas souvent : la beauté selon elle est holistique et commence bien avant le premier coup de pinceau. Comme ton estomac qui te dit que tu as faim, ou ta langue qui te dit que tu as soif, la peau est un organe qui nous parle tous les jours mais qu’on n’aime pas trop écouter.

Un exemple m’a particulièrement marqué et je suis obligée de le partager : Le visage qui brille (à cause d’une sécrétion excessive de sébum).

Dans la pratique du maquillage, quand on a le visage qui brille, que fait-on ? On matifie. Mais t’es-tu déjà demandé pourquoi ton visage brillait (perso non) ? L’excès de sébum est une alerte qui te dit que ton visage est déshydraté. La peau va créer cette couche de gras (le sébum) pour empêcher le peu d’eau qu’il te reste dans le visage de s’évaporer. Donc en fait, quand on a la peau qui brille il ne faut surtout pas la matifier, car ça va accentuer le problème, il faut tout simplement s’hydrater. C’est con hein ? Mais est ce que tu y avais déjà réfléchi sous cet angle ? 

Avec Nallah on réapprend vraiment les basiques : connaître sa couleur et sa sous couleur (je suis rouge!), comment bien choisir ses produits et surtout elle nous pousse à réfléchir avant chaque coup de pinceau : comment je me sens aujourd’hui ? Ai-je besoin de fond de teint ? Qu’est ce que je veux exprimer avec mon maquillage ? Nallah se fout totalement des tendandes et prône un make-up aligné sur sa personnalité. On valide.

Elle fait également de la prévention par rapport à certaines pratiques : le beauty blender n’est pas notre ami : tapoter son visage comme ça de manière répétée est mauvais pour l’élasticité de la peau. Le contouring est-il vraiment utile ? Pourquoi voudrais-tu donner une autre structure au visage que celle que Dieu t’a donnée ? Tes faux cils ont-ils besoin d’être si long (oui Nallah, on aime déclencher des ouragans à chaque battement!) 

Bref, l’approche de Nallah concernant le maquillage est vraiment saine. 

Social vibes & night party

Pour commencer la soirée, nous avons eu droit à un concert de la chanteuse vertueuze, qui nous a emmené dans son univers, je l’ai trouvé toute timide au début, mais une fois qu’elle s’est lancée, on ne voyait plus que les rayons de soleil qu’elle diffusait, un bonbon cette fille.

Le mot de la fin  

J’ai vraiment kiffé rencontrer toutes ces femmes avec tous ces projets magnifiques. Savoir que quelque chose existe et le constater de ses propres yeux ce n’est pas la même chose. Avoir été entourée de Femmes Noires capables et accomplies fait tellement de bien. 

J’ai resssenti le pouvoir de la sororité dans toute sa splendeur. On est plusieurs à faire la même chose ? Il est où le problème ? Il y a de la place pour tout le monde. Continuons de nous soutenir les unes les autres, de nous donner de la force, demandons de l’aide quand nous avons besoin, célébrons-nous. Le monde est à nous.

J’ai déjà hâte de faire la prochaine édition 🤎

2 thoughts on “Une journée sous le signe de la sororité

  1. Super article , merci pour le partage.

    J’aimerai aussi participer à la prochaine édition! xxx

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *