“J’ai redoublé trois fois à la fac. J’ai postulé 30 fois pour des emplois, sans résultat positif. Quand KFC s’est implanté en Chine pour la première fois, nous étions 24 à avoir postulé, et j’ai été le seul à ne pas avoir été pris. J’ai voulu rentrer dans la police, nous étions 5 candidats, j’ai été le seul à avoir été refusé. J’ai déposé 10 fois ma candidature à Harvard, et je n’ai pas été retenu”

Sais-tu qui se cache derrière cette vie d’échecs?

Jack MA, fondateur d’Alibaba. Il est aujourd’hui la 22e personne la plus riche au monde selon le classement Forbes.

Un jour ou l’autre, on fait tous face à des situations pesantes et déprimantes. Notre vie défile sans nous, sans prendre en compte nos attentes, nos rêves et nos espérances. On n’a le contrôle sur rien, on se sent triste et incompris. Ce vilain mood peut empirer quand on commence à se comparer  à son entourage: ces vies fabuleuses qu’ont nos amis, cette fitgirl à qui tout réussit, ce cousin qui lancé sa boîte, cette connaissance qui vient d’avoir son deuxième enfant alors que nous, on est encore à la recherche d’un partenaire, cette opportunité de travail qu’un tel a trouvé si facilement. Bref, la liste est inépuisable…

C’est à ce moment précis qu’il faut que tu calmes ton esprit et que tu te concentres sur toi. Plus facile à dire qu’à faire hein. J’ai moi-même été (et ça m’arrive encore d’être) dans ce genre de situation qui est tout ce qu’il y a de plus humain. Sur les réseaux sociaux, tout est si rose et si beau, mais il ne faut pas oublier que derrière chaque compte se cache une personne réelle qui a une vie réelle, avec des hauts et des bas tout aussi réels.

Dans ces moments là, prends du temps pour toi et fais un point de ta vie.

  • Es-tu satisfait(e) de ta situation?
  • Qu’aimerais-tu faire évoluer?
  • Ces changements dépendent-ils de toi?
  • Comment les rendre possibles?…

Il est très important de faire cette introspection en te basant sur tes désirs intérieurs et non en te comparant avec ce que fait la moyenne des gens de ton âge et la pression de la société. Je ne dis pas que c’est simple, moi même j’ai du mal, je me perds, je ne sais pas si certaines choses je les veux vraiment ou je les veux car c’est ce qu’on attend de moi?

J’ai récemment eu une discussion avec une cousine pendant un de mes moments de déprime et elle m’a dit quelque chose de très juste: “Nous sommes tous sur des fuseaux horaires différents, ce n’est pas parce qu’il fait encore nuit chez toi que le jour ne viendra pas et que tu es en retard sur ton voisin”. C’est simple mais c’est vrai. La vie n’est pas un sprint mais une course de fond. Il ne faut pas chercher à tout avoir tout de suite. Ce qui est important, c’est de se construire sur des bases saines, peu importe le temps que ça prend.

Je ne dis pas qu’il faut être passif et subir sa vie  plus que la vivre. Si tu veux du changement dans tel ou tel domaine de ta vie, travaille pour, mais ne te rends pas malade. Tu as un rêve inatteignable? Le fait de te dire qu’il n’est pas réalisable est un obstacle que tu te crées. Visualise  ton objectif final, puis les différentes étapes qui te mèneront à lui et travaille-les UNE par UNE.

Connais-tu David Shands? C’est un coach en entrepreneuriat et j’ai trouvé un de ses discours incroyablement pertinent. Il parle d’un homme qui veut devenir photographe mais qui n’a pas assez d’argent pour s’acheter un appareil professionnel d’une valeur de 2000$. Cette personne se dit “je n’ai pas 2000$” “je ne peux pas me permettre de dépenser une telle somme”. L’ÉTAT D’ESPRIT est tout le problème. Plutôt que de penser cela, il devrait se dire “je n’ai pas les moyens de m’acheter cet appareil maintenant mais si je mets 200$ de côté par mois pour mon rêve, dans 10 mois je pourrai m’acheter cet appareil. Si c’est vraiment c’est le rêve de sa vie, il se disciplinera pour économiser, et au bout de 10 mois il aura son appareil photo, et passera à l’étape suivante. Cela est valable pour tout, que le problème soit financier ou pas.

Pour synthétiser ma pensée en une phrase, je dirai ceci: nos rêves sont aussi importants que les chemins qui nous y amènent.

je te partage mon meilleur sourire, admire moi ces chicots!

3 thoughts on “Ne te mets pas la pression

  1. Inspirant ! On espère te lire encore plus avec des histoires qui reboostent à fond.

Leave a Reply to Anissa Cancel reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *