carpejenn.com voyage costarica

4 meufs, un 4×4, 23 heures de route cumulées, 1300 kilomètres parcourus, des fous rires, des moments de 😱 , et encore plus de moments de 🤣, de la bonne nourriture, un espagnol approximatif (le mien), des anecdotes, des piqûres de moustique, de la bienveillance, et surtout, une appropriation du slogan du pays : ¡ PURA VIDA !

Tu me l’as réclamé, le voilà enfin !!! l’article sur le COSTA RICA (le voyage date d’il y a deux ans). Non pas que je n’avais pas envie de t’en parler, mais les mois qui ont suivi ce voyage je n’étais pas très en forme, et puis quand ça allait mieux je n’ai pas eu le coeur à écrire, et quand j’ai eu le coeur à écrire, je ne trouvais plus mes notes… enfin bref, j’avais toujours une bonne excuse quoi! Mais bon, ce matin je me suis dit si j’ai eu le culot d’écrire un article sur mon voyage aux Philippines qui date de 2012, le Costa Rica de 2018 à coté c’était comme si c’était hier non ?

Itinéraire et villes visitées

Nous sommes parties à 4 copines pendant exactement 17 jours. Notre voyage a commencé à l’aéroport Liberia, où nous avons récupéré notre voiture de location. 15 jours c’est court pour visiter tout le pays. Nous avons donc décidé de nous concentrer sur la partie nord, en la traversant de la côte ouest vers la côte ouest :

Itinéraire de notre roadtrip

On peut séparer ce voyage en trois grandes parties :

  • CÔTE OUEST > PENINSULE DE NICOYA (Playas del coco – Tamarindo – Nosara – Santa Teresa/Montezuma)
  • VALLEE CENTRALE (Bijagua – Santa Elena/Monterverde – La Fortuna/Arenal)
  • CÔTE EST > REGION DE LIMÓN (Cahuita – Porto Viejo)
  • Puis retour dans le centre du pays pour visiter la capitale SAN JOSE, où nous avons pris notre vol retour.

Partie 1/3 PENINSULE DE NICOYA

Nous avons passé nos 5 premiers jours dans l’ouest du pays. la péninsule de Nicoya est traversée par deux régions, Guanacaste et Puntarenas. Après avoir attéri à l’aéroport Liberia, notre premier arrêt a été PLAYAS DE DEL COCO (rien que le nom t’es en vacances). Nous y avons logé une nuit dans une auberge située en bord de mer, Glaudi & Gloria Beach Front (l’auberge n’a rien de fancy mais pour une nuit c’est grave correct). Le lendemain, nous avons profité d’un petit déjeuner local copieux et de la plage avant de prendre la route pour notre deuxième étape : TAMARINDO !

PLAYAS DEL COCO

Après 1h30 de route environ, nous voilà arrivées à TAMARINDO, qui fait partie des villes que j’ai préférées (avec Puerto Viejo). Nous y sommes restées 3 jours et 2 nuits et avons logé dans la maison d’hôtes Villa Nautilus, située à un petit kilomètre de marche de la plage. TAMARINDO est une ville jeune, dynamique, avec une ambiance détente. Tu vois le genre d’endroit ou il n’y a que des ondes positives, tout le monde est posé, personne n’est stressé. Comme activités, il y a évidement la plage qui est très grande et très animée. Je te conseille d’y aller au coucher du soleil au moins une fois , le spectacle en vaut le détour. Flâner dans les rues du centre ville est aussi un passage obligatoire. Le soir de nombreuses activités s’offrent à toi, pas besoin de planifier 1000 ans en avance. Juste en te baladant, tu tomberas sur différentes ambiances.

Tamarindo de nuit

Nous avons aussi eu la bonne surprise de tomber sur un restaurant tenu par un couple de français. Ils nous ont partagé leur expérience, et pour faire simple ils en avaient marre du métro boulot dodo de la vie française et ont décidé de tenter l’aventure dans ce pays pour lequel ils avaient eu un coup de coeur lors d’un voyage précédent.

Après Tamarindo, nous avons roulé vers NOSARA (2 heures de route). Parmi les nombreux objectifs que nous nous étions fixés pour ce voyage, faire un hôtel de ouf était l’un d’eux. Nous avions prévu de le caler plutôt vers la fin du voyage, mais en cherchant notre logement pour Nosara, nous sommes tombées sur  Lagarta Lodge  et nous avons été immédiatement séduites!

Lagarta Lodge – Nosara

Nous sommes restées 2 jours et 1 nuit à Nosara. Nous ne nous sommes pas vraiment éloignées de l’hôtel, notre but étant de profiter des jolies plages du coin. Niveau activités, on était sur un créneau détente : manger, se baigner, dormir. #PuraVida.

Plages de Nosara

Après Nosara, et pour clôturer la découverte de la peninsule de nicoya, nous avons fini avec SANTA TERESA et MONTEZUMA, où nous avons fait de la randonnée et des baignades dans des cascades.

Cascade Montezuma

Partie 2/3 : LA VALLEE CENTRALE

Une bonne nuit de sommeil et 3h30 de conduite plus tard, nous voilà arrivées au coeur du Pays. Notre parcours s’est divisé en 3 localisations :

BIJAGUA. Cette ville est connue pour trois attractions principales : le parc Tenorio avec son volcan et sa célèbre rivière Rio Celeste, le volcan Rincon de la vieja, et la Cascade Llano de Cortes (faisant aussi partie du parc Tenorio. N’étant restées que 2 jours dans cette ville nous avons choisi de visiter le parc Tenorio avec son volcan et ainsi que ses belles étendues d’eau.

Hôtel où nous avons logé : Sueño Celeste

Avant de quitter cette ville, nous avons aussi visité une ferme familiale, Tree chocolate . C’était une expérience très gratifiante. Le propriétaire était très accueillant. La visite s’est déroulée en 2 parties : tout d’abord, nous avons parcouru les plantations de café, et fait le tour du domaine à la découverte de différentes espèces d’arbres et autres plantes. Ce jour-là j’ai découvert que le cacaoyer était un arbre fruitier. La deuxième partie consistait à expérimenter toutes les étapes de la transformation du café, depuis le fruit jusque dans la tasse. Vraiment les cafés du supermarché nous mentent! Nous sommes reparties de là les bras chargés de produits de qualité : du vrai cacao en poudre, de l’huile de cacao, ainsi que des grains torréfiés.

Nous avons également eu la chance de voir sur place une espèce très rare de grenouille : la rainette aux yeux rouges (une beauté!).

Une nuit de sommeil et 2h30 de route plus tard, et nous voilà à SANTA ELENA/MONTEVERDE.

Arrivées dans cette ville, mon corps a craqué lol. J’étais exténuée. Enchaîner toutes ces villes, assimiler toutes ces belles choses que nous découvrions chaque jour, rouler plusieurs heures par jour (et pas que sur du goudron) étaient certes une expérience unique mais aussi très épuisante. A Santa Elena, j’ai donc décidé de ne rien faire. Nous sommes restées deux jours dans cette ville, et pendant ces deux jours, je suis restée à l’hôtel à profiter de mes bouquins et dormir.

Mes copines elles n’ont pas chômé! Ces folles ont fait une activité que je ne ferai jamais… de la tyrolienne dans le très connu parc de la région  Selvatura Adventure Park Quand elles m’ont raconté le détail de cette journée dans les airs, j’ai tout de suite déculpabilisé de ne pas y être allée, je respecte trop la vie que Dieu m’a donnée pour faire ce genre d’activités! Si tu aimes la tyrolienne et les activités émotionnelles comme ça, tu vas sûrement apprécier.

LA FORTUNA/ARENAL

Hôtel : KOKORO

3h30 de route (quand je te dis qu’on a roulé, c’est pas des blagues!) Nous sommes restées 2 jours et une nuit dans cette ville. Le but étant de visiter le célèbre volcan Arenal. Après mon petit moment de fatigue, mon corps a continué à faire des siennes, migraine sur migraine pendant 2 jours. Je pense que j’étais vraiment plus fatiguée que je le pensais. J’ai donc continué mes siestes et mes moments lectures et ajouté la dimension massages et spa 🧖‍♀️  pendant que les filles visitaient le parc Arenal (visite des ponts suspendus, tyrolienne dans la canopée, baignades dans les sources chaudes).

Partie 3/3 CÔTE EST – REGION DE LIMÓN

Après 4h30 de route (après je m’étonne d’être fatiguée) nous voilà arrivées dans le dernier tiers de notre séjour : la côte Est. Manque total de chance, il a plu non-stop tout le temps où nous sommes restées sur la côte caribéenne (le seum!) mais bon, il en faut plus pour nous démonter le moral. Nous avons élu domicile dans deux villages successifs :

CAHUITA

Hôtel : The Goddess Garden Eco-Resort

Village trop trop syma! On a vraiment senti qu’on était arrivées sur la côte caribéenne à travers l’ambiance, les populations jamaïcaines. Il y a à Cahuita une emprunte évidente de l’Histoire que ce soit à travers les populations ou encore la nourriture locale (jerk chicken!). Le village se visite entièrement à pied (tu peux louer un vélo si t’as la flemme de marcher). Au delà de son atmosphère afro-caribéenne, le village est aussi connu pour son parc national.

Nous avons également visité à Cahuita, le sanctuaire des paresseux, (mais pas que, vu que le refuge accueille également d’autres animaux). Ce refuge a la particularité de s’occuper d’animaux en « détresse » dans leur habitat naturel: blessés, aveugles, abandonnés…). Je n’ai pas souvent l’occasion de voir des paresseux, des singes, ou encore des espèces de félins rares, c’était donc un vrai moment d’émerveillement.

PUERTO VIEJO DE TALAMANCA

Cette ville trop mignonne en bord de mer était un délice. Des petits bars et restaus le long de la côte, des petits magasins où flâner et acheter des petits souvenirs, des gens détendus! On continue sur la note caribéenne qu’on a découvert à Cahuita (qui n’est qu’à un quart d’heure). Nous n’avons pas eu la chance de le voir de nos yeux, mais lorsqu’il ne pleut pas, l’eau est turquoise! Nous avons eu un ciel gris, et une eau assez agitée, mais bon au moins elle était chaude!

Et enfin, San José

Hôtel : KC hôtel

Les dernières 3 heures de route du voyage! Je ne vais pas du tout m’étaler sur cette ville, que je n’ai pas du tout aimée! Après avoir fait les plages, les montagnes, vu des couchers de soleil incroyables… finir par San José est dé-pri-mant ! Cet avis n’engage que moi, mais il n’y a rien d’interessant à voir dans la capitale. Nous n’y sommes restées que 2 jours mais c’étaient 2 jours de trop, j’aurai préféré les passer à la plage sous la pluie! Un conseil : passe ton chemin !

Les petites infos pratiques

  • Le document ESTA si tu as une escale aux USA, même si ce n’est que pour une heure, il est obligatoire.
  • Les chaussures : prend une paire ou tu es à l’aise! oublies les petites sandales fancy, prends tes meilleures godasses de marche, les chaussures dans lesquelles tu sais que tu peux être à l’aise pendant plusieurs heures de marche d’affilé.
  • Le coupe-vent et pluie : dans le centre du pays, le taux d’humidité atteint les 80% à certains endroits et les pluies et le vent ne sont pas rares. Ce n’est pas indispensable mais cela peut te procurer un confort supplémentaire.
  • Réservation des hôtels : nous avons réservé tous hôtels en amont du voyage. Après 4 heures de route ce serait dommage de perdre encore du temps à chercher où dormir le soir venu.
  • Location de la voiture auprès du prestataire ALAMO. Pour le choix, je te conseille vraiment de prendre un 4×4. C’est d’ailleurs la première fois de ma vie que j’ai utilisé le mode « 4×4 » d’un 4×4 😅 + S’assurer qu’il y a une fonction bluetooth ou penser à ramener son câble jack, indispensable pour l’ambiance !
  • Pendant le voyage, le GPS nous indiquait souvent de traverser les rivières, la première fois, nous avons cru à un bug et fait un détour de 2 heures… Il a fallu qu’arrivées à une autre rivière, on voit une voiture traverser la rivière sans même hésiter pour comprendre que ce n’était pas un bug. Petit conseil : vérifie quand même rapidement qu’il n’y ait pas de cailloux pointus et que la traversée est bien possible! Imagine tu perds une roue.

Le mot de la fin

Ce voyage a été incroyable. C’était la première fois que je faisais un roadtrip de cette envergure et j’en garderai toujours un bon souvenir. Au-delà du voyage en lui-même, à travers ce séjour j’ai également beaucoup appris sur moi. J’ai notamment découvert que j’avais peur du vide, à tel point que j’en faisais des crises d’angoisse (en même temps conduire sur des pentes à plusieurs dizaines de mètres de haut dans un brouillard total, avec de la boue en guise de route, et sans garde-fou, qui ne ferait pas de crise ???). C’est aussi pendant ce voyage qu’une de mes amies m’a donné le goût de l’écriture comme thérapie personnelle. Depuis j’enchaîne les cahiers ! J’y écris tout ce qui me passe par la tête : des pensées, des idées, des dessins, des souhaits, et des gribouillis par moment, ce cahier me permet d’organiser et de comprendre mes pensées.

La dream team

Tu es arrivé à la fin de ce long article ! Le plus que j’ai écrit sur ce blog. Le contenu était très dense mais si le Costa Rica est un pays qui t’intéresse, je suis heureuse d’avoir partagé avec toi toutes ces informations!

Et si tu as d’autres questions, je serai ravie d’y répondre !

Et toi, as-tu déjà fait un roadtrip ? pas encore ? Let’s talk!  👇🏻

One thought on “Costa Rica : roadtrip entre filles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *