preveli beach 2020

Qu’est ce que j’ai négligé cette magnifique île ! Si 2020 avait été une année “normale” je ne suis pas sûre que je me serais “contentée” de la Grèce. Tu me connais, moi si je ne sors pas de l’Europe je ne suis pas contente… La fermeture des frontières a réduit le champ des possibles de presque 80% en terme de destinations. En temps normal avec mon chéri, on se dit “on va où?” et là c’était plutôt ambiance “on a le droit d’aller où?” Et c’est comme ça qu’on s’est retrouvé en Crète !

On avait eu une première expérience de la Grèce avec Santorin que nous avons découvert 3 ans plus tôt. Cette première expérience était cool mais la Crète c’est 10000 fois mieux ! La preuve en images :

Premier conseil : ne fais pas la même bêtise que moi en te disant que la Crète est une petite île qui se visite rapidement car ce n’est pas du tout le cas ! Nous sommes restés 8 jours, et honnêtement c’est court si tu veux tout voir. Nous avons “sacrifié” certaines activités par manque de temps. Les distances entre les points d’intérêt peuvent être longues (plusieurs heures de route) et si tu veux visiter le maximum de choses tout en ayant des moments de farniente, je pense qu’un bon 10 jours est le minimum qu’il faut prévoir.

Deuxième conseil : l’île fait un peu plus de 300 kilomètres de long. Je te conseille 2 stratégies pour l’hôtel : soit tu décides de faire plusieurs hôtels au fur et à mesure de ton séjour en te déplaçant d’est en ouest (ou le contraire), ce qui te permettra de visiter les points d’intérêts dans un certain rayonnement de ton hôtel… soit (solution que nous avons adopté) tu choisis un hôtel à peu près au milieu de l’île, ce qui te permettra d’être à à peu près équidistance de tout, et ainsi équilibrer tous les temps de trajet.

Nous avons choisi l’hôtel LA MER RESORT & SPA. Clairement, c’est un hôtel qu’on n’aurait pas pu s’offrir en temps normal. A cause de la covid19, les touristes sont beaucoup moins nombreux et on a pu bénéficier d’une réduction incroyable (presque 50%).

L’île de la Crète offre des paysages ma-gni-fiques ! Et voici toutes les belles activités que nous avons faites, je te les classe d’ouest en est :

PLAGE DE BALOS

On commence fort ! La plage de Balos est la plus belle que nous avons faite sur l’île. Les derniers kilomètres pour y accéder sont assez pénibles : on roule sur de la caillasse en hauteur, pas de garde-fous (difficile à vivre quand on a le vertige). Je te conseille d’y aller assez tôt car le parking n’est pas très grand, et quand il n’y a plus de place, c’est garage au bord de la route ! Cela irait encore si la plage était juste à côté, mais non… Même une fois garé sur le parking, il faut compter une vingtaine de minutes de marche pour atteindre la magnifique plage. Je te conseille de prévoir des baskets pour la descente qui est peut être désagréable en claquettes (caillasse et dénivelé)

Une fois arrivé en bas, il n’y a plus qu’à profiter ! Des transats sont disponibles à la location (prévois des espèces) et évidemment premiers arrivés premiers servis. Une petite guinguette propose quelques boissons et de quoi grignoter mais rien d’extraordinaire, c’est bien si tu prévois ton petit piquenique sur mesure. Tout est fait pour préserver la beauté de l’endroit, c’est pour cela qu’il y a très peu d’infrastructures sur place.

Ce qui est particulièrement agréable sur la plage de Balos, c’est que pour la baignade, il y a deux salles deux ambiances : tu peux soit te baigner côté lagon, ambiance piscine, pas de vague, hauteur d’eau cuisses/ventre… soit côté mer : vagues agréables qui font du bien, eau plus agitée, en fonction de la distance, on peut ne plus avoir pied. Dans les deux cas l’eau est turquoise et l’endroit tellement spacieux qu’on ne se marche pas dessus.

PLAGE D’ELAFONISI

L’une des plages les plus connues de l’île. Elle est certes très belle mais trop fréquentée. Je pense qu’elle est autant fréquentée que Balos, mais vu qu’elle est plus petite elle est très vite saturée, d’autant plus que tout le monde s’agglutine au même endroit. Si tu prends le temps de marcher un peu et de t’éloigner du point d’arrivée, tu pourras profiter d’un espace moins saturé !

LA CANÉE (CHANIA)

La Canée (Chania) est la ville la plus connue de l’île. Elle est notamment connue pour son port vénitien et son phare. Aujourd’hui le centre-ville a été adapté pour répondre aux besoins touristiques, on y trouve énormément de restaurants et de petits magasins où trouver de nombreux produits locaux.

Si tu vas à la Canée, il faut absolument que tu testes les glaces de LET’S SPOON. Elles sont justes incroyables.

LAC KOURNAS

La bonne surprise était que ce spot était situé à à peine 12 minutes en voiture de notre hôtel. Après des trajets de plus d’une heure, c’est agréable d’avoir un lieu touristique à proximité. L’accès au lac est gratuit. Des pédalos et canoës sont disponibles à la location.

Je ne sais pas si c’est la période qui a voulu ça mais le lieu était quasi-désert. Nous avons eu le lac presqu’entièrement pour nous avec une météo au max. Que demander de plus ?

Après la baignade, je te conseille un déjeuner de grillades dans l’un des quelques restaurants qui bordent le lac. Notre choix s’est porté sur le KORISSIA, où nous avons opté pour une salade grecque et des bons fruits de mer grillés ! Le tout avec une vue imprenable sur le lac :

Restaurant Le Korissia

PREVELI (PLAGE ET PALMERAIE)

Commençons par le commencement : l’accès à la plage ! Il existe deux parkings pour accéder à cette plage. Celui que nous avons choisi était séparé de la plage de Preveli par une falaise. Une petite balade de 10 minutes est nécessaire pour monter la falaise et redescendre du côté de la plage. Un chemin a été aménagé (escalier façonné dans la pierre + balustrades). La balade, légèrement physique est accessible à tous peu importe la condition physique. De plus, en arrivant en haut de la falaise, on profite une vue dégagée sur la mer.

Une fois en bas de la falaise, la plage n’a rien d’impressionnant, ce qui par contre est à couper le souffle, c’est la palmeraie qui s’étend en perpendiculaire de la plage. En arrivant sur la plage, on peut difficilement croire qu’à quelques mètres de là, se trouve une palmeraie avec une rivière fraîche ! L’eau translucide est peu profonde et parfaite pour se détendre, avec pour seule compagnie les poissons. La rivière nous offre même une petite cascade. Si je devais recommander trois endroits en Crète, celui-là en ferait partie, sa géographie est trop originale.

MONASTÈRE D’ARKADI

Ce n’est que la deuxième fois de ma vie que j’ai l’occasion de visiter un monastère (ça se passe ici pour la première fois). Construit au 16e siècle, le Monastère d’Arkadi a réussi à conserver toute sa splendeur. L’endroit est très calme et comme quasi toutes les fois où je suis rentrée dans un endroit religieux, j’y ai ressenti une certaine paix. Les bâtisses sont grandioses tout en étant très humbles. Le jardin garni de différents types de fleurs et de grappes de raisins peut faire la fierté de ses habitants. Il faut compter environ 2 euros pour l’entrée.

HERAKLION – LA FORTERESSE KOULES

Heraklion est une ville qui se situe à peu près au milieu de l’île de la Crète. Deux choses valent le détour dans cette ville. Tout d’abord son fort, debout depuis le 16e siècle il domine le vieux port. L’intérieur a été transformé en musée, on découvre toute l’histoire du fort. Quant à l’exterieur en hauteur, il offre une vue à 180° mi-mer mi-ville.

Si cette petite visite t’a donné faim, je te conseille un petit restaurant non loin de là. Il ne paye pas de mine (ne jamais juger un livre à sa couverture!) mais la nourriture y est excellente, le restaurant s’appelle Erasitechnes Psarades et est situé dans le parking du port. Au menu ? Fruits de mer et salade grecque bien sûr !

Restaurant Erasitechnes Psarades

HERAKLION – PALAIS DE KNOSSOS

On ne peut pas visiter une ville grecque sans aborder au moins une fois la mythologie grecque. L’île nous offre un beau témoignage de l’Histoire grecque avec le palais de Knossos. C’est dans ce palais que le Minotaure, enfermé dans un labyrinthe a été tué par Thésée, aidé par son amoureuse Ariane qui lui a tissé un fil pour ne pas qu’il se perde.

Heraklion a été notre limite quant à l’exploration de l’île à l’est. En soit la ville est plus située au centre qu’à l’est, mais en partant de notre hôtel, on en avait pour 1h30, donc 3 heures aller-retour (rappelons que nous sommes quand même en vacances et on est là pour se reposer aussi). Il nous reste donc tout l’est de l’île à visiter ! Une bonne raison pour revenir.

Il a déjà hâte de revenir

Te voilà arrivé à la fin de cet article ! J’espère que tu y a trouvé des informations intéressantes si tu prévoies d’aller en Crète un jour. Dans le vlog en tête d’article, tu trouveras d’autres lieux visités secondaires que je n’ai pas traité dans cet article. Ils sont intéressants mais pas primordiaux selon moi.

Dans tous les cas, si tu as besoin d’informations supplémentaires ou si tu as des questions, tu peux me laisser un commentaire, m’envoyer un message ou me contacter sur insta !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *