Cette destination n’a pas été simple à choisir! En temps normal, je choisis toujours de partir en vacances après la rentrée, fin septembre début octobre, période où les prix des billets et des hôtels sont beaucoup plus intéressants. Seulement cette année, pour des raisons pro, je n’ai pas eu d’autre choix que de partir en août, pire mois niveau tarif. Avec noël, ça doit être le seul moment où tu peux avoir des Paris-NY à 1000€ (moins de 500€ en temps normal)…

Mon chéri et moi avons donc ouvert google maps et littéralement écumé toutes les destinations possibles en fonction des prix des billets et de la météo. À 15  jours du départ, on se décide enfin pour la Malaisie. Pourquoi? Nous n’avions jamais fait l’Asie ensemble, la situation du pays est stable, le niveau de vie (avec un salaire français) est agréable, et la météo n’est pas trop dégueulasse à cette période.

Petites infos pratiques:

VISA: Pas besoin de visa lorsqu’on est ressortissant français.

VOL: Nous avons choisi un vol China Eastern avec 1 escale à Shanghai car le prix était plus intéressant (1000€ tout rond) Par contre le vol était physique: 12 heures de vol de Paris à Shanghai  > 3 heures d’escale > 6 heures de vol jusqu’à Kuala (t’arrives tu es au bout de ta vie…)

METEO: Août en Malaisie est plutôt couvert, avec des éclaircies ponctuelles. Nous avons eu quelques petites pluies mais rien de gênant qui gâcherait le séjour.

HOTEL: j’ai été très surprise de voir que des hôtels considérés comme des grands hôtels en France étaient très accessibles niveau prix. Nous avons choisi le Sofitel dont les nuits étaient à moins de 100€! (Impossible en France). Il n’est pas situé au coeur de Kuala Lumpur mais dans une ville en périphérie, Damansara city (environ à une dizaine de minutes en taxi du centre ville de Kuala). L’hôtel est magnifique et offre une grande variété de services (même si les prestations du spa étaient quand même chères).

Rentrons dans le vif du sujet, que faire à Kuala Lumpur en 10 jours? Beaucoup de choses! Voici ce que nous avons fait, classés par catégories:

LE CENTRE VILLE

LES TOURS PETRONAS : Emblème de la capitale, les deux tours entièrement en béton, ont été construites par la société Petronas (Petroliam Nasional Berhad) il y a un peu moins de 30 ans. Qu’y trouve-t-on? les bureaux Petronas évidements, mais également une mosquée, un centre de conférences, et évidemment des boutiques. Leur hauteur de 452 mètres est un vrai challenge quand on est aux pieds des tours et qu’on veut les prendre en photo en entier. Elles rentrent difficilement en entier dans l’objectif et il faut faire preuve d’imagination pour trouver l’angle parfait. Si vraiment tu galères trop et que ça commence à t’agacer, tu trouveras en bas des tours, des vendeurs qui proposent (pour environ 5€) des lentilles adaptables sur n’importe quel smartphone qui ont un angle de prise de vue plus grand et permettent donc d’avoir dans son viseur, les tours dans leur intégralité.

Tu pourras aussi aussi admirer les tours depuis le parc qui est situé juste derrière, accolé au centre commercial Suria KLCC. Mais perso je n’étais pas entièrement satisfaite de la vue. Je voulais une vue de ouf! J’ai fait mes petites recherches, et ai trouvé le SKYBAR, bar de l’hôtel Traders (groupe Shangri-La) situé de l’autre côté du parc, et là oui! J’ai eu une vue digne de ce nom, d’autant plus que le bar est vraiment sympa: piscine intérieure, carrés privés côté vitre pour admirer les tours dans leur in-té-gra-lité. Je te conseille également d’observer les tours de nuit, leur éclairage est très joli.

LA KL TOWER: Anciennement appelée Menara, c’est la tour la plus haute de Kuala Lumpur. Elle offre une vision panoramique de la ville. Il faut compter une quinzaine d’euros pour la visiter. Par contre, il faut vraiment prendre son mal en patience, le lieu est saturé de touristes. Nous avons attendu environ une demi-heure avant de pouvoir monter. Comble, nous avions pris une option payante pour pouvoir faire une photo dans la skybox, aménagement en verre ou on a l’impression d’être dans le vide. En arrivant en haut, on découvre qu’il faut faire une heure de queue supplémentaire pour y accéder, boy bye.

LE MUSEE DES ILLUSIONS: Situé sur la rue Jalan Bukit Bintang (le Time Square local), ce musée est un endroit drôle qui te divertira pendant une heure ou deux. On y apprend de manière ludique comment créer des illusions qui paraissent bien réalistes. Des personnes du musée sont là pour vous accompagner et vous prendre en photo le long du parcours.

CHINATOWN: Lieu incontournable où flâner et acheter des articles sympas pas chers du tout. On y retrouve également des contrefaçons de beaucoup de grandes marques (sacs, maillots de foots, sneakers…)

JALAN ALOR FOOD STREET: À faire de préférence de nuit! Il s’agit d’une rue de restaurants asiatiques. L’ambiance est très conviviale, et on y mange très bien (surtout les fruits de mer).

LES LIEUX RELIGIEUX

Kuala Lumpur est une ville cosmopolite, l’Islam est la religion majoritaire (plus de 50%), mais elle cohabite avec de nombreuses autres telles que le bouddhisme, le taoïsme ou encore le christianisme. Les monuments religieux y cohabitent en toute harmonie. Certains ouverts au tourisme peuvent être visités en dehors des heures de prière:

THEAN HOU TEMPLE : Ce temple rend hommage à la déesse chinoise des mers, Mazu. Il est situé en haut d’une colline, et offre une belle vue de la ville. Son architecture et ses couleurs vives représentatives de la culture chinoise rendent cet endroit encore plus spécial.

NATIONAL MOSQUE: Franchement, depuis que j’ai vu Sheikh Zayed à Abu Dabi (le plus beau lieu religieux que j’ai jamais vu de toute ma vie) je suis un peu moins impressionnée par les mosquées que je visite depuis (niveau architecture). Celle de Oman était très jolie, et celle de Kuala Lumpur a également son charme et mérite qu’on s’y attarde.

LES GROTTES DE BATU: Ces grottes ont été aménagées pour accueillir des temples hindou avec des statues de différentes divinités. Cet endroit m’a tout l’air d’être le lieu religieux le plus visité de KL! Des centaines de touristes s’y croisent chaque jour. Une immense statue du dieu Murugan vous attend aux pieds des 300 marches qui mènent au sommet des grottes. Attention aux nombreux singes qui y ont élu domicile, ils sont certes habitués à voir des êtres humains mais peuvent avoir des comportements agressifs envers les personnes qui s’approchent trop près (notamment pour les prendre en photo).

SRI MAHAMARIAMMAN TEMPLE : situé en plein coeur de Chinatown, ce temple est un hommage à la divinité tamoule Mariamman

LES ESPACES VERTS

Kuala Lumpur est une ville très verte, et la ville exploite ce filon à fond avec de nombreux lieux qui nous font presque oublié que nous sommes en pleine ville:

KL ECO-PARK FOREST: Une forêt dans la ville! Ce n’est pas tant cette mini-forêt qui m’a impressionnée, mais plutôt son emplacement, en pleine ville. Grâce à ses ponts suspendus, tu peux te balader gratuitement entre les arbres et profiter de la végétation dense et variée. Attention en s’y rendant de bien préciser que tu veux te rendre à l’entrée principale, le parc fait plusieurs hectares et tu peux te retrouver à faire tout le tour si ton taxi ne t’a pas déposé au bon endroit.

KL BIRD PARK : ce parc ornithologique de plus de 8 hectares regroupe plus de 150 espèces d’oiseaux de la région. Il faut compter un peu moins de 15€ pour un accès à l’ensemble du parc. Je ne suis pas une grande amatrice d’oiseaux mais j’ai aimé être aussi proche de ces animaux hauts en couleur, certains d’entre eux sont tellement habitués à la compagnie humaine, qu’ils viennent littéralement vous manger dans la main.

PERDANA BOTANICAL GARDEN: C’est gratuitement que tu pourras flâner dans cet immense jardin dont les aménagements (ponts, cabanons, lacs) peuvent faire perdre la notion du temps. Cet endroit très calme et reposant est parfait pour une session lecture ou méditation

LES MALLS

Je sais ce que tu te dis, visiter des centres commerciaux, mouais un peu pourri comme activité. Sauf que non! Les malaysiens qui viennent en France doivent rigoler quand ils voient la taille de nos centres commerciaux (même les Galeries Lafayette ou Printemps ne font pas le poids). Les malls malaysiens sont énormes! Mais quand je te dis énorme c’est ÉNORME! Certains d’entre eux ont jusqu’à 6 étages et dis-toi qu’un étage c’est tout le centre commercial de Châtelet, est-ce que tu vois le délire?

Ce que j’ai trouvé fascinant c’est le mélange des genres, les magasins de luxe côtoient les magasins de prêt-à-porter en toute harmonie. On sait jamais, si tu veux acheter un jogging H&M à 15€, et ensuite un Chanel 2.55 à 4000€ assorti à ton jogging, bah t’es content que les magasins soient côte à côte. En France on n’a pas trop cette culture de mélange des genre. À Paris par exemple, les magasins de luxe sont localisés dans des endroits comme Faubourg Saint-Honoré ou encore Montaigne, je n’ai pas le souvenir de déjà avoir vu un Zara à coté d’un Prada.

De tous les malls que j’ai vus je vous recommande le PAVILION MALL, situé sur la rue Bukit Bintang (le Time Square malaysien). Je ne sais même pas si ce mall est rentable tellement il est démesuré! On y retrouve toutes les marques occidentales qu’on connait et des grandes marques de luxe. En deuxième, je dirai le PUBLIKA MALL, qui propose de marques asiatiques qu’on ne connait pas forcément et a donc plus d’intérêt pour un touriste. En troisième, TIME SQUARE MALL. Là j’avais l’impression d’être au marché de Clignancourt mais version mall, avec des jolis produits sans marque à moindre prix. Il existe d’autres malls à KL, mais je te conseille ces 3 là car ils ont vraiment chacun leur identité propre permettent de voir 3 ambiances différentes.

LES ÎLES

Plusieurs îles paradisiaques entourent les deux grandes régions principales de la Malaisie. Les deux plus connues sont les îles Perhentian situées au nord du pays. Le sable y est blanc et les eaux y sont turquoises. Ce sont deux îles très prisées et quand on regarde les photos on comprend vite pourquoi. Malheureusement, nous n’y sommes pas allés. L’itinéraire semblait compliqué: avion + bateaux rares aux horaires approximatifs, trop de facteurs non maitrisables à mon sens. Nous avons vite abandonné cette idée (car nous ne voulions pas perdre une demi-journée en transport, ce qui est beaucoup pour un séjour de 10 jours) et avons trouvé une autre île facile d’accès: Langkawi! Située à seulement 40 min d’avion au nord ouest de la Malaisie (billet AR à 20€), cette île vaut le détour.

3 jours sur Langkawi

Après avoir sillonné les rues très urbaines de KL pendant des jours, changer d’environnement a été très agréable. De nombreuses activités sont possibles sur cette île (nage avec les dauphins, funiculaire, jetski…) mais nous on portait vraiment en mode farniente. Le mot d’ordre de ce séjour était simple: CHILL ALL DAY LONG. Mission réussie à 100%.

Nous avons choisi comme hôtel le FRANGIPANI, situé en bord de mer. Son emplacement idéal nous offrait des couchers de soleil à couper le souffle.

L’hôtel est équipé de deux piscines, un jaccuzi et des services de massage. Le personnel est aux petits soins. Comme partout en Malaisie, on y mange très bien (surtout les fruits de mers qui sont frais). Je mets quand même un bémol sur les cocktails qui n’étaient pas au niveau, opte plutôt sur un jus de fruit frais pour ne pas être déçu.

La plage devant l’hôtel est magnifique. A cette période de l’année l’eau n’y est certes pas turquoise, mais elle est claire et propre. On aperçoit des îles voisines appartenant à la Thaïlande. Les promeneurs sont rares et on a eu des kilomètres de plage entièrement pour nous. La classe non?

J’espère que cet article t’a donné envie de découvrir la Malaisie, pour terminer, voici mon voyage en vidéo:

N’hésite pas à me donner ton avis en commentaire, et si tu as des questions supplémentaires, je suis toute ouïe!

3 thoughts on “10 jours en Malaisie

  1. Hello, alors ton article m’a donné envie de partir dès que possible haha !
    Plus sérieusement, je n’ai jamais envisagé la Malaisie comme destination, je ne sais pas pourquoi mais je n’étais pas attiré.
    Mais toutes les infos que tu as partagé et surtout les images m’ont donné envie. Je sens que si j’y vais, je ressentirai un certain dépaysement et j’adorerai ! Il y a tellement de choses à découvrir.
    Je note. C’est sûrement pas pour un futur proche car j’ai d’autres destinations de prévues pour le moment. Mais sait-on jamais 🙂

    En tout cas, super tes articles voyages en général !
    Bises,
    Régina.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *